Carnet de vadrouilles

Une chti’te balade au Cap Blanc-Nez

5 juin 2017

A la conquête du Cap Blanc-Nez

Une fois n’est pas coutume, me voici sur la Côte d’Opale dans le Nord de la France. Plus exactement à proximité de Calais dans la commune d’Escalles. J’ai suivi une amie originaire de la région et pour une fois, je me suis laissée guider. 🙂

Chemin Cap Blanc Nez

A la découverte du Cap…

Une histoire de paysages

Personnellement, je ne m’attendais pas à trouver tel panorama près de Calais (la faute sans doute à la mauvaise image véhiculer par les médias sur cette ville). J’ai adoré ce lieu c’est pourquoi j’ai choisi de vous le présenter. Il est même devenu un de mes coup de cœur français. 🙂 Il dégage quelque chose, l’ambiance et les couleurs y sont magnifiques.

Vers l'immensité

Vers l’immensité…

Les ingrédients de ce site fabuleux sont d’abord selon moi les couleurs. Des falaises de calcaires blanches qui culminent jusqu’à 134m, des pelouses vertes exposées aux embruns marins, la Mer du Nord qui nous offre son gris-bleu profond… Cela laisse déjà rêveur.

L’identité du lieu tient aussi à l’Histoire, avec une majuscule de circonstance car ici, la guerre a fait rage. On aperçoit encore les cratères laissés par les bombes de la Seconde Guerre Mondiale.

Cap Blanc Nez

Obélisque au sommet du Cap, hommage aux soldats canadiens

Les paysages frappent forts au Cap Blanc-Nez : diversité et complémentarité sont les deux mots que je choisirais pour les décrire. Les tons doux et pastels qui s’en émanent sont très reposants. La biodiversité locale est riche et diversifiée. Pour la conserver, un véritable mille-feuille de protections est en place : 5 sites Natura 2000, 5 sites classés et 4 inscrits et bien sûr le Parc Naturel Régional des Caps et Marais d’Opale.

Pour toutes ces raisons, il est devenu un site labellisé Grand Site de France depuis 2011. Son périmètre inclus le Cap Gris-Nez et constitue une partie des 23 km de bande littoral du PNR des Caps et Marais d’Opale, qui s’étend sur 7 500 hectares au total.

L’objectif aujourd’hui est de gérer ce site en tenant compte de la fréquentation importante dont il fait l’objet, une rançon de son succès…

Flore Cap Blanc Nez

Face aux embruns marins

Ambiance Cap Blanc Nez

Ambiance pastel

Tableau du Nord

Comme un tableau, une parfaite harmonie entre l’Homme et la Nature

Orchidée Cap Blanc Nez

Orchis de Fuchs (Dactylorhiza fuchsii)

Sachez que par temps clair, il est même possible d’apercevoir l’Angleterre ! Dominant le détroit du Pas-de-Calais, le Cap Blanc-Nez est parfait pour un point de vue sur toute la région des Hauts de France à 360°. 😉

Le Cap côté mer…

Plage Cap Blanc Nez

 

Mer Cap Blanc Nez

Pour finir, je vous propose un texte issu d’un travail collaboratif entre le Ministère en charge de l’Environnement, le Département du Pas-de-Calais et ses partenaires (Conservatoire du Littoral, Parc Naturel Régional des Caps et Marais d’Opale, Eden62,…) et appuyé par le Réseau des Grands Sites de France. Je trouve qu’il exprime parfaitement l’ambiance que j’ai trouvé au Cap Blanc Nez. 🙂

« La grande diversité des paysages dans lesquels on se sent immergé, avec leurs ondulations et les variations infinies de lumière, la riche palette des couleurs et la mosaïque des champs qui semblent comme cousus les uns aux autres, soulignés par les lignes paysagères que dessinent les talus, les bosquets, les murets, les routes et les chemins ruraux.

Le caractère sauvage des falaises et des dunes, les plages immenses, la rudesse de la mer et le spectacle grandiose de ces grands espaces ouverts aux vents du large, contrastant avec des lieux plus intimes, bucoliques et charmants au creux des vallons et avec l’ambiance particulière des villages typiques aux toits rouges bien groupés.

Un site géologique de première importance au nord de la boutonnière du Boulonnais, avec ses grès jurassiques et ses dépôts crayeux, ainsi qu’un couloir de migration exceptionnel pour les oiseaux comme pour les grands mammifères familiers du site, marsouins et phoques.

Un balcon sur la mer et sur l’Angleterre qui permet d’observer à toute heure les trains de navires remontant et descendant entre les falaises blanches qui se répondent des deux côtés de la Manche. Un haut lieu d’histoire et de batailles tragiques entre nos deux pays, si proches à cet endroit qu’on croit pouvoir toucher la côte en face.

Un territoire habité, façonné depuis des siècles par les agriculteurs et les pêcheurs qui en ont créé l’âme et les traditions, mais aussi une terre de mouvement et une terre d’accueil aujourd’hui. »

You Might Also Like

2 Commentaires

  • Reply Assia 6 juin 2017 at 20 h 30 min

    Superbe article. Je revis cet endroit =)

    • Reply Héloïse 8 juin 2017 at 9 h 46 min

      Merci à toi de m’avoir permis de découvrir cette pépite 🙂

    Leave a Reply