Carnet naturaliste

Rencontre avec… La libellule écarlate

7 avril 2017
Libellule écarlate

J’ai la chance de passer beaucoup de temps dans différentes réserves naturelles de l‘île de Malte ces derniers temps. Cela me permet d’observer faune et flore plus posément qu’à l’accoutumé et d’en découvrir toutes les richesses ! 🙂

La semaine dernière je vous parlais du caméléon commun,  je vous propose de rester dans la couleur et de découvrir un odonate plutôt voyant : La libellule écarlate 😉

Qui est-elle ?

Il s’agit d’une libellule de taille moyenne (40 à 45 mm) et robuste. Le mâle est aisé à identifier, il est totalement rouge écarlate ! La femelle est quant à elle jaunâtre ou dorée. Mâle et femelle ont une tache ambrée à la base des ailes.

Cette espèce se nourrit de petits insectes qu’elle attrape au vol. Elle se pose volontiers au sol d’où elle ne décollera que pour chasser, défendre son territoire ou si elle se sent menacée.

Broad scarlet au sol

Crocothemis erythraea au sol

Le cycle larvaire de la libellule écarlate est relativement court. Les œufs mettent neuf ou dix semaines à éclore après la ponte mais les larves ne passent qu’un hiver dans l’eau. Lors de l’émergence, les larves sortent de l’eau le matin et peuvent choisir des supports très variés.

Exuvie libellule écarlate

Exuvie de libellule écarlate

Où peut-on la rencontrer ?

La libellule écarlate (Crocothemis erythraea) est une espèce commune dans le sud de l’Europe et de l’Afrique du Nord. Visible de mars à octobre dans les régions méditerranéennes, on la rencontre de juin à septembre au nord de son aire de répartition qui s’étend jusqu’à la Belgique.

L’espèce accepte un large éventail d’habitats naturels composé de plans d’eau, courants ou dormants, ainsi que de lagunes saumâtres.

Broad scarlet

Libellule écarlate (mâle)

You Might Also Like

1 Commentaire

  • Reply Assia 9 avril 2017 at 13 h 23 min

    Instructif !

  • Leave a Reply